VICE-CHAMPION ELMS 2016

27 OCTOBRE 2016

Tout se présentait bien pour le titre lorsque l’Oreca 05 Nissan n°46 a été stoppée dans son élan par un souci de démarreur. Au final, Thiriet by TDS Racing termine 2e du championnat. 

Le week-end dernier, l’European Le Mans Series faisait escale à Estoril, au Portugal, pour la finale de la saison 2016. Arrivé en leader avec 14 points d’avance sur son plus sérieux adversaire, Thiriet by TDS Racing avait décidé de préparer ce meeting au mieux. Dès le mardi précédant la course, l’équipe était à pied d’œuvre et procédait à des essais avec les trois pilotes.
 
Dès les premiers essais libres du vendredi, Thiriet by TDS Racing se distingue avec le meilleur temps. Cependant, la pluie qui s’abat sur le circuit portugais le samedi redistribue les cartes et bouleverse la hiérarchie. Sur une piste difficile, Mathias Beche place la n°46 sur la 4e ligne.

RALENTIS PAR UN SOUCI DE DEMARREUR

Pierre Thiriet prend un très bon départ et gagne deux places au premier virage. Il cravache au fil des tours pour revenir sur ses adversaires. Après 20 minutes, il revient dans le groupe de tête. Le vosgien parvient à trouver l’ouverture sur Vitaly Petrov, ancien pilote de Formule 1 et Pierre continue sa remontée en signant un 1:33.991, le 4e meilleur temps à ce stade de la course. Défendant sa place face à des pilotes professionnels, Pierre effectue deux superbes relais.
 
Tout se passe à merveille quand il rentre alors à son stand. Cependant, lorsque Ryo Hirakawa monte à son tour dans l’auto, elle refuse de s’élancer. Alors rentrée dans son stand, le verdict est sans appel : il faut changer le démarreur. L’opération est compliquée, demandant plusieurs interventions techniques (démontage du fond plat), ce qui prend beaucoup de temps. L’équipe de mécaniciens redouble d’effort pour remettre la voiture sur la piste 40 minutes plus tard.
 
Le Japonais repart en piste, le but étant de finir la course et marquer de précieux points au cas où G-Drive Racing finirait 4e, permettant ainsi à l’équipe d’être sacrée. Ryo puis Mathias Beche ne lâchent rien. Ils y croient jusqu’au bout et enchaînent les tours à un très bon rythme. Malgré cela, ce n’est pas suffisant.
L’Oreca 05 Nissan n°46 passe la ligne d’arrivée à la 29e place finale, la 8e en LM P2. Certes, le titre ELMS s’est joué de peu, mais les quatre points glanés permettent à l’équipe de monter sur le podium final du championnat. Thiriet by TDS Racing termine la saison avec trois victoires, un podium, cinq départs en première ligne, deux pole positions en six courses et avec une place de vice-champion ELMS.