Première course overseas pour le TDS Racing

5 septembre 2017

Après la période estivale, les concurrents du Championnat du Monde d’Endurance WEC entamaient ce week-end la deuxième partie de la saison 2017 qui les emmène désormais aux Amériques et en Asie. Culminant à plus de 2000 mètres d’altitude, l’Autodromo Hermanos Rodriguez s’est révélé être ardu pour les pilotes et les mécaniques, tout en offrant aux compétiteurs quelques  occasions de s’exprimer en toute beauté.

Si François Perrodo et Emmanuel Collard connaissaient le tracé pour y avoir roulé en GT l’année dernière, c’était une grande première pour Matthieu Vaxivière, qui n’a toutefois pas lésiné à y exprimer son talent au volant de l’ORECA 07 n°28 en effectuant quelques beaux dépassements et en se battant à la régulière avec quelques-uns des meilleurs pilotes du plateau LMP2. Les essais libres ont permis au trio de prendre la mesure de la piste et de s’adapter au pilotage tout en travaillant sur les réglages de la voiture. Après une séance qualificative un peu compliquée, la n°28 partait en dernière position du plateau LMP2, pour rallier l’arrivée à la 7e place de la catégorie.

Xavier Combet, Team Manager : « Matthieu ne connaissait pas ce circuit, mais il a beaucoup travaillé pour adapter son pilotage à la piste, ce qui lui a permis de montrer de très bons résultats personnels. François a dû redécouvrir le circuit, car la conduite est significativement différente entre le GT (2016) et le proto. Il a une fois de plus énormément progressé, en tenant un bon rythme au milieu de pilotes très chevronnés. Quant à Manu, il a pris un bon départ et a été très constant.»

François Perrodo (FR) « J’ai redécouvert l’Autodromo de Mexico, j’y avais roulé l’année dernière en GT, mais le pilotage d’un proto sur cette piste est très différent. J’ai mis un peu de temps à trouver mon rythme, mais j’ai réussi à m’installer correctement et je continue à améliorer mon pilotage course après course. Nous avions une voiture un peu délicate à piloter en début de course, mais avons fini par trouver la cadence, et au final nous sommes à moins de 20 secondes de Jackie Chang DC Racing, ce qui est pour nous une bonne performance. Nous avons évité les embûches dans les virages lents et serrés et avons ramené la voiture à la 7e place des LMP2. J’ai hâte de retrouver le circuit de COTA car je sais déjà que je me sentirai beaucoup mieux sur le tracé large, rapide, rythmé et riche de très beaux enchaînements. »

Emmanuel Collard (FR) : « J’ai pris le départ de la course, mais je ne suis pas parvenu à reprendre des places tout de suite, par contre dans mon deuxième relais, tout était parfait, et j’ai pu donner le coup de boost supplémentaire qui m’a permis de remonter au classement général. Mais le tracé de Mexico n’est pas le plus agréable à piloter, je n’affectionne pas les virages très lents où on est obligé de descendre jusqu’en première ou seconde… Au final, à la vue des concurrents que nous avons en face, nous nous en sortons bien notamment car nous avons fait une course propre et sans erreur, au volant d’une voiture qui se comportait très bien après une heure de course. J’ai hâte de retrouver COTA. Il y fait souvent très chaud, mais j’aime beaucoup la piste. »

Matthieu Vaxivière (FR) : « Je suis content de notre week-end mexicain. Je ne connaissais pas la piste et j’avais travaillé avec des images de caméras embarquées, mais une fois sur place c’est tout de même autre chose. J’ai donc eu besoin de temps pour prendre toute la mesure de la piste. Si je n’étais pas tout à fait prêt pour la qualif, en course je me suis régalé. Je me suis bien battu avec Thomas Laurent, avec Alex Brundle ou encore Matthias Beche et j’ai réussi plusieurs beaux dépassements, c’était super. François a encore fait d’énormes progrès et on pourrait bien envisager un autre podium d’ici à la fin de la saison. Il nous faut encore travailler, mais c’est jouable et c’est notre objectif. »  


Rendez-vous aux USA le 17 septembre sur le Circuit Of The Americas (COTA).

 

FIRST "OVERSEA" RACE FOR FRENCH TEAM TDS RACING

After a well deserved summer break, the WEC competitors started the second part of the 2017 season, which will now take them to the Americas and to Asia. The Autodromo Hermanos Rodriguez, which welcomed 5th WEC round last week-end, stands at over 2000 metres over sea level, giving the drivers and the cars a hard time, but also giving some drivers great opportunities to demonstrate high competition and great skills.

 

Having raced here in 2016 at the wheel of a GT car, François Perrodo and Emmanuel Collard new the track, but for Matthieu Vaxivière, it was pure discovery. However, this did not hinder him show his talent in overtaking and his competence at the wheel of n°28 OREACA07, fighting with some of the strongest LMP2 drivers. The three free practice sessions were used to check the car, work on set ups and for the drivers to take their marks in Mexico. After a complicated qualifying session, n°28 TDS Racing Oreca07 started from last position on the grid, to finish the race 7th LMP2.

Xavier Combet, Team Manager: Matthieu did not know the circuit at all, but his adaptation went well as he worked hard to understand the track specificities, and ended up with some very good personal results this weekend. François had to rediscover the track, as it is very different driving a GT (2016) and a Prototype. Nevertheless, he has once again, made tremendous progress, keeping up a good amongst very experimented drivers. As for Manu he took a good start, managed the car well and was constant and regular on track and with his teammates.

François Perrodo (FR): I had to re-learn the Mexico Autodromo. Yes I have driven here before, but it was with a GT car, and the driving with the Prototype is just very different. So it took me a little time to find the right rhythm, but in the end, I felt good in the car and I continued to improve my own driving compared to other drivers from the same category. Our car was a slightly tricky at the beginning of the race, but we finally found our pace and we finish less than 20 seconds behind Jackie Chang Racing , which is good for our driver line-up. We did not make any mistake in the slow corners and took the car into 7th LMP2 place. I can’t wait to race at COTA, as I really like the place, the large, rhythmical, quick circuit, with the great sequences... See you there.

Emmanuel Collard (FR): I started the race, but I was not able to gain any place, but in my second stint, the car felt great and I could boost a little more, thus I did step up in the classification. This track is not the one I like the most, I don’t appreciate having to go down to first or second gear in the corners... But hey, it’s the same for everyone. In the end, and looking at the great concurrence we have, we did a race with no mistake, at the wheel of a car that felt wonderful after a few laps. I will be happy to come back to COTA. Often it’s very hot, but I really like the track.

Matthieu Vaxivière (FR): I am happy about our Mexican weekend. I did not know this race track before and I had only worked it out with on board cameras. So once you are on the track, it does change. It took me some time to find the right feeling and understand the circuit, and I was not totally ready yet for qualifying. But during the race, I had a lot of fun. It was great, I was able to fight with Thomas Laurent, Alex Brundle and Matthias Beche, I achieved some nice overtaking and it was really exiting. François did a wonderful job this week-end too, and I think we could aim for another podium finish until the end of the season. At least that’s what we work for.

See you in COTA USA on September 17th.